ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Policy and Consent Generator
Les méthodes traditionnelles chinoises à l'hôpital

Les méthodes traditionnelles chinoises à l'hôpital

 

 

L’acupuncture et les méthodes Traditionnelles Chinoises à l’Hôpital à Shanghai

…mais pas que…en France aussi c’est possible ?

Lors de mon stage en Hôpital à Shanghai j’ai pu constater que le service de Médecine Traditionnelle Chinoise, était intégré au sein de l’hôpital en complément des diverses spécialités médicales conventionnelles, principalement pour les douleurs chroniques mais également pour une meilleure récupération post-opératoire ou encore éviter la prise d’anti-inflammatoire à long terme par exemple.

 

 

Sa pratique n’est pas reconnue en France, pourtant : 

Dans sa « Stratégie pour 2014-2023 de l’OMS pour la médecine traditionnelle », l’OMS préconise l’intégration des médecines complémentaires et alternatives (MCA) dans les systèmes de santé nationaux. Lors de la 67e session de la WHA (World Health Assembly ou Assemblée Mondiale de la Santé, l’organe décisionnel suprême de l’OMS) à Genève du 19 au 24 mai 2014, la stratégie de la médecine traditionnelle de l’OMS de 2014 à 2023 a été approuvée

En mai 2019, la médecine traditionnelle chinoise (MTC) a été inscrite au sein du Système international de classification des maladies publié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
Dans un document stratégique 2014-2023, l’OMC note que « la médecine traditionnelle (MT) constitue un pan important et souvent sous-estimé des services de santé. Dans certains pays, la médecine traditionnelle ou non conventionnelle peut être appelée médecine complémentaire (MC). Cela fait bien longtemps que la médecine traditionnelle est pratiquée afin de préserver la santé ou de prévenir et traiter les maladies, en particulier les maladies chroniques ».

L’Unesco et la Médecine Traditionnelle Chinoise

L’acupuncture et la Moxibustion de la Médecine Chinoise ont été inscrites en 2010 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

Utilisée pour lutter contre la douleur, elle est pratiquée à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière depuis 2011. Une étude pilote a été lancée avec des femmes enceintes.

Les Sages femmes sont aussi de plus en plus nombreuses à se former à l’acupuncture.
Le Centre Hospitalier D’Ales dans les Cévennes, est un bel exemple d’une intégration harmonieuse des Méthodes Traditionnelles Chinoises à l’hôpital.  Grâces a des passionnés de son service Hospitalier, l’association Shen JI en partenariat avec L’UFPMTC ( Union Française des Praticiens en Médecine Traditionnelle Chinoise) et le soutien de la Mairie d’Alès, ce beau projet à pu voir le jour et rencontre un immense succès. 
Elle a été suivie récemment en septembre 2018 par une unité fonctionnelle de médecine intégrative à l’hôpital de Metz intégrant différant outils de la M.T.C comme le QI Cong.
J’espère que tous ces signes seront prometteurs d’un travail en harmonie et en complémentarité dans les années à venir avec la médecine conventionnelle.